Classement des écoles de commerce post-bac

Les écoles du webTOTALSélectivité (10=très sélectif)PédagogieQualité des intervenantsEmployabilité / salaireRéputation / prestigeRayonnement international
1. EMLV798897
2. IESEG997778
3. ESSCA787786
4. EM Normandie776685
5. IPAG665574
6. EBS Paris665573
7. ESCE555763
8. EDC Paris445573
9. PSB4445703
10. ICD355463
11. ISG244362
12. ESDES243351
13. IDRAC224261
14. ISTEC233251

Voici le classement des meilleures écoles de commerce post-bac en France en 2021 :


1. EMLV

L’EMLV, École de Management Léonard de Vinci à La Défense.

2. IESEG

L’école IÉSEG School of Management, Institut d’Économie Scientifique et de Gestion.

3. ESSCA

L’ESSCA, l’École Supérieure des Sciences Commerciales d’Angers.

4. EM Normandie

L’École de Management de Normandie ou EM Normandie.

5. IPAG

L’école IPAG Business School

6. EBS Paris

L’EBS Paris, l’European Business School.

7. ESCE

L’école ESCE International Business School.

8. EDC Paris

L’école EDC Paris Business School.

9. PSB

L’école PSB, Paris School of Business.

10. ICD

L’école ICD Paris.

11. ISG

L’école ISG, l’Institut Supérieur de Gestion.

12. ESDES

L’école ESDES à Lyon.

13. IDRAC

L’école IDRAC Business School.

14. ISTEC

L’ISTEC, l’École Supérieure de Commerce et Marketing.

Les écoles de commerce post-bac : tout savoir

Dans un monde où les échanges de matières premières et de devises constituent les poumons économiques des grandes puissances, la formation dans ce secteur est désormais plus que nécessaire. En effet, depuis la nuit des temps, nous étions déjà tous au courant que le commerce était déjà la base de la prospérité de toute nation. Certes, à l’époque, il s’agit beaucoup plus de troc, une façon de faire du commerce, mais à la traditionnelle.

De nos jours, les choses se passent autrement, la modernisation ayant totalement changé la donne. C’est à cet effet qu’en France, plusieurs écoles et instituts universitaires s’ouvrent à ce domaine clé qu’est le commerce. Elles contribuent ainsi à fournir sur le marché de l’emploi, une ressource humaine de qualité capable de relever des défis et assurer la qualité des échanges commerciaux.

Alors comment est né le concept d’école de commerce ? Quels programmes d’étude proposent-elles dans la majorité ? Quels sont les possibles débouchés dans le monde de l’emploi pour un finissant d’une de ses écoles ?


Classement des écoles de commerce post-bac

Histoire des écoles de commerce post-bac

Les premières écoles de commerce sont apparues en Europe au XVIIIe siècle et se sont multipliées dès le début du XIXe siècle. L’une des premières a été l’école de commerce de Lisbonne, fondée en 1759. Comme le souligne l’universitaire français Adrien Jean-Guy Passant, la première école de commerce au monde à ce jour est l’ESCP, fondée à Paris en octobre 1819 sous le nom d’École spéciale de commerce et d’industrie, suivie par l’école de commerce de l’Università Ca’Foscari en Italie, ouverte en août 1868 sous le nom d’École supérieure de commerce de Venise.

Bien que les écoles de commerce soient généralement reconnues en Europe comme les premières institutions éducatives à enseigner le commerce, ce sont les écoles d’ingénieurs qui ont proposé un enseignement commercial supérieur dès le début du XIXe siècle, notamment à l’école polytechnique de Prague (à partir de 1806) et à l’école polytechnique de Vienne (à partir de 1815).

Les écoles de commerce françaises se distinguent très nettement dans les classements internationaux, notamment dans le classement du Financial Times où 3 écoles françaises (HEC Paris, ESCP et EDHEC) figurent dans le top 4 mondial des masters en finance en 2016.

Les écoles françaises telles que l’ESSEC, l’EM Lyon, GEM et Audiencia proposent différents types de programmes : Bachelor (post-bac / undergraduate), Master of Science in Management, MBA, PhD, Mastères spécialisés, etc.

Même les écoles de commerce « traditionnelles », comme le plus grand réseau d’écoles de commerce post-baccalauréat « EGC », sont de plus en plus concurrencées par les universités publiques. Ces derniers mettent en effet en place des programmes d’excellence sélectifs et très spécialisés dans des domaines tels que la finance. C’est le cas, par exemple, du CMI Ingénierie financière, de l’Université de Paris-Dauphine et de l’IAE. Ces formations attirent de plus en plus de grandes entreprises et se développent dans l’ombre des business schools.

Cursus et débouchés en école de commerce post-bac

Les écoles de commerce post-bac proposent généralement des formations basées sur un cursus de 3 à 5 ans d’études. Comme leur titre l’indique, elles sont accessibles uniquement après l’obtention du baccalauréat et ne proposent donc pas d’année préparatoire. À la fin de la formation, un large panel de choix en termes de métier s’offre aux nouveaux diplômés. En voici quelques-uns :

Commerce et distribution

Toutes les entreprises ont besoin de promouvoir leurs produits. Il existe donc d’excellentes opportunités dans ce secteur, quel que soit le domaine d’activité ou le type de structure, des grands groupes aux très petites entreprises. Il existe de réelles possibilités de promotion à des postes de chef d’équipe, puis d’encadrement.

Représentant commercial ou ingénieur commercial

Souvent jeune diplômé, le rôle du représentant ou de l’ingénieur commercial est de développer les ventes d’un secteur géographique ou d’une catégorie de produits.

Directeur des ventes

À la tête d’une équipe de représentants commerciaux, il est responsable de la réalisation des objectifs de vente pour sa zone sur le terrain. Ce cadre expérimenté supervise la stratégie de vente globale d’une division.

Responsable des exportations

Il/elle commercialise des marchandises dans un pays ou un territoire étranger.

Marketing et publicité

Ces deux domaines d’activité rassemblent des professionnels chargés de réfléchir à la manière de vendre un produit ou de promouvoir une marque pour gagner des parts de marché. Le secteur se divise entre agences spécialisées, startups et entreprises de toutes tailles. Elle va de la mode et de la grande distribution aux cosmétiques et à la banque.

Assistant et chef de produit

Un poste souvent attribué aux jeunes diplômés. Le chef de produit et son assistant sont impliqués dans toutes les phases de la vie d’un produit (conception, fabrication, plan marketing, vente).

Responsable des études de marché

Sa fonction ? Rassembler et synthétiser un maximum d’informations sur un produit afin de proposer les actions commerciales appropriées. Il travaille dans une grande entreprise, dans un cabinet spécialisé ou dans un institut d’études d’opinion.

Responsable du merchandising

Leur travail consiste à trouver la bonne façon de présenter un produit dans un magasin (généralement un supermarché). C’est un travail qui implique beaucoup de déplacements et qui est très éducatif.

Responsable de la publicité

Ce directeur commercial, généralement engagé par une agence de publicité, est chargé d’acquérir des annonceurs potentiels pour un ou plusieurs médias. Les débutants sont les bienvenus.

Responsable du marketing

Ce cadre supérieur détermine la stratégie de lancement des produits et leur image de marque. Quelques années d’expérience sont nécessaires pour assumer ce rôle.

Cette liste de métier est non exhaustive, car il existe plusieurs autres métiers à faire à la sortie des écoles de commerce. La liste est tellement longue que nous ne saurions pas la finir.

L’avenir des écoles de commerce post-bac

Comme plusieurs autres secteurs, le commerce est l’un des secteurs-clés qui favorisent la croissance économique des États. Cette place de poumon économique des nations, elle l’occupe depuis bien des lustres. Et vu l’évolution que connaît l’humanité, elle n’est pas près de perdre ce titre. Du coup, les écoles de commerce peuvent espérer un avenir radieux puisque la place qu’occupe le commerce est d’une très grande importance. La seule chose qu’elles auront à faire à chaque fois sera de toujours se mettre à jour pour rester au pas avec les progrès technologiques.

5 / 5 ( 25 votes )