École de la Cité

L’école de la cité est un établissement d’enseignement supérieur, figurant dans notre classement des écoles de cinéma, associatif à but non lucratif et reconnu d’intérêt général qui forme gratuitement et sans diplôme des auteurs-scénaristes et des réalisateurs.

Ecole de la cité : avis et classement étudiant.es

Présentation de l’École de la Cité

Elle a été créée en 2012 par Luc Besson et implantée à Saint-Denis. Pour être admise à cette école, la seule condition est d’avoir entre 18 et 25 ans. Elle dispose de deux formations, dont une filière réalisation et une filière scénario pour une durée de 2 ans. En plus de deux mois et demi de stage minimum. Le coût de la formation est de 300 euros avec un effectif de 120 étudiants.

Les formateurs auteurs-scénaristes, sont souvent les responsables d’idée originale, le scénariste dessine l’architecture du film, développe les thèmes, les ambiances, détermine l’âme de chaque personnage et doit équilibrer l’ensemble avec précision. Les formateurs réalisateurs eux ils assurent la direction, choisissent le concept créatif, organisent la préparation et le travail de l’ensemble des professionnels qui y interviennent, supervisent la fabrication finale du film.

Histoire de l’école de la cité

Sous l’impulsion de Luc Besson, et de grands groupes, une partie importante du marché de l’audiovisuel tel TF1, M6, CANAL+, GAUMONT, producteur et/ou diffuseur de film se forme en 2012 ; afin de conforter au manque de professionnels dans le champ de la réalisation et de scénarisation d’œuvres d’audiovisuelles, qu’elles soient destinées à la télévision, au cinéma, au web, qu’il s’agisse de film institutionnel, de clips, de films publicitaires, ou tout autre contenu audiovisuel.

Formations de l’école de la cité

Au cours de la formation, les étudiants doivent mener à bien divers projets en équipes regroupant les deux filières : écriture de scénario, direction d’acteur et réalisation de court métrage permettant à chacun d’eux d’occuper tous les postes d’une équipe plateau.

Ils reçoivent aussi les cours théoriques indispensables à la compréhension de l’art cinématographique, à la connaissance des mécanismes économiques propres à l’industrie du cinéma, et à leur insertion dans ce secteur professionnel. L’apprentissage de l’anglais est aussi d’une grande importance. À la fin de chaque année, les étudiants rendent un projet permettant de valider leur passage : un court métrage pour les réalisateurs et une œuvre scénaristique pour les scénaristes.

Débouchés

Les professionnels du métier d’auteur scénariste travaillent sur des projets de natures et de forme très diverse (films, téléfilms, unitaires, film d’animation), le scénariste poursuit toujours le même objectif : concevoir une histoire qui se matérialise sous la forme d’un document normé, le scénario, qui sert aux différents membres de l’équipe indiquée dans le tournage d’un film (réalisateur, comédiens, techniciens).

Le métier de réalisateur, ceux-ci interviennent dans le métier de la réalisation d’un film institutionnel, le cinéma, la télévision, publicitaire ou d’un clip, qu’il en soit à l’origine ou qu’il réponde à une commande, le réalisateur à la responsabilité artistique et technique du projet audiovisuel à produire. Il assure la direction, choisit le concept créatif, organise la préparation et le travail de l’ensemble des professionnels qui y interviennent, supervise la fabrication finale du film.

Avis des étudiants de l’École de la Cité

C’est une bonne école avec des programmes de qualité et bien sûr le côté du marché de l’emploi.

Notre note

Les meilleures écoles de cinéma

1.

2.

3.