Classement des écoles de cinéma

Voici le classement des meilleures écoles de cinéma en France :


1. 3iS : Institut International de l’Image et du Son

L’école 3iS : Institut International de l’Image et du Son.

2. AIS : Les Ateliers de l’Image et du Son

AIS : Les Ateliers de l’Image et du Son.

3. CEEA : Conservatoire Européen d’Écriture Audiovisuelle

Le CEEA : Conservatoire Européen d’Écriture Audiovisuelle.

4. CinéCréatis

L’école CinéCréatis.

5. Cinémagis

L’école Cinémagis.

6. CLCF : Conservatoire Libre du Cinéma Français

Le CLCF : Conservatoire Libre du Cinéma Français.

7. École de la Cité

L’École de la Cité.

8. EICAR Lyon – École Factory

L’EICAR Lyon, anciennement École Factory.

9. EICAR Paris

L’EICAR.

10. ESEC : École supérieure d’études cinématographiques

L’ESEC : École Supérieure d’Études Cinématographiques.

11. ESIS : École Supérieure de l’Image et du Son

L’ESIS : École Supérieure de l’Image et du Son.

12. ESRA : École Supérieure de Réalisation Audiovisuelle

L’ESRA : École Supérieure de Réalisation Audiovisuelle.

13. Ina SUP : Institut National de l’Audiovisuel

L’Inasup : il s’agit de l’école de l’INA (Institut National de l’Audiovisuel).

14. Arfis

L’école Arfis.

15. ENS Louis-Lumière : École Nationale Supérieure

L’École Nationale Supérieure Louis-Lumière.

16. ENSAV : École Nationale Supérieure d’AudioVisuel

L’ENSAV : École Nationale Supérieure d’AudioVisuel.

17. La Fémis : École Nationale Supérieure des Métiers de l’Image et du Son

La Fémis : École Nationale Supérieure des Métiers de l’Image et du Son.

Les écoles de cinéma : tout savoir

En ce qui concerne l’invention du cinéma, elle est attribuée en 1895 aux frères Lumière. Mais les vrais débuts cinématographiques se sont faits quelques décennies plus tôt : vers 1820. En effet, c’est à l’inventeur Fitton et à son dispositif appelé « Thaumatrope » que l’on doit les débuts du cinéma. Le thaumatrope était, en fait, un appareil qui permettait d’obtenir des illusions optiques (grâce au phénomène de persistance rétinienne). Au thaumatrope, d’autres inventions vont emboiter le pas comme le zootrope de William George ou encore l’appareil « kinétographe » du professeur Edison. Deux siècles plus tard, le cinéma est devenu un art à part entière. D’ailleurs, aujourd’hui, l’industrie cinématographique représente plusieurs milliards de dollars.

Travailler dans l’industrie du septième art est le rêve de nombreux jeunes à travers le monde. Quelles sont les études à suivre pour atteindre cet objectif ? Que faut-il savoir sur les écoles de cinéma en 2021 ?

Classement des écoles de cinéma

Pourquoi faire une école de cinéma ?

L’enseignement prodigué dans les écoles de cinéma sert à former aux divers métiers du septième art. Il s’agit de métiers dans des domaines tels que :

  • L’actorat
  • La réalisation
  • Les effets spéciaux
  • La prise de son
  • Le montage
  • Le mixage
  • La 3D
  • L’écriture (scripts)
  • La postproduction

Comment intégrer une école de cinéma ?

Dans un premier temps, il faut savoir que chaque école de cinéma établit ses propres conditions d’intégration. En fonction de l’école, il peut s’agir d’une admission sur dossier, d’un entretien, voire d’un concours.

Pour intégrer une école de cinéma, le minimum requis est le Bac. Il convient de remarquer que certaines écoles demanderont un niveau Bac+2 ou plus. Tandis que d’autres exigeront que le candidat ait suivi, au préalable, une formation dans un des métiers de l’art cinématographique. Les conditions relatives à la limite d’âge sont aussi de rigueur.

Enfin, il faudra satisfaire les conditions économiques. En effet, sur le plan financier, faire des études de cinéma peut être onéreux. Tel est le cas lorsque le cursus est suivi dans un établissement privé. Dans ce contexte, les frais de scolarité peuvent atteindre 9000 euros. Cependant, dans les écoles publiques, ces frais seront inférieurs à 2000 euros.

Les cursus proposés par les écoles de cinéma

En France, les écoles de cinéma proposent plusieurs cursus comme : le Bac professionnel Audiovisuel, le Master Cinéma, le Bachelor option Cinéma, le BTS Audiovisuel, le BTS en design graphique ou encore la licence professionnelle. Cependant, il peut arriver que l’école procède à une mise à niveau avant que l’étudiant n’ait accès au cursus de son choix.

En effet, il est important de souligner que le BTS audiovisuel est très prisé. Il s’effectue en deux ans. Actuellement, plus d’une quarantaine d’écoles proposent ce cursus. Ce BTS se décline en 5 filières.  

Pour les professionnels évoluant dans d’autres sphères autres que celle du septième art, il est tout de même possible de se former en cinéma. Cela est possible grâce aux diverses formations professionnelles de reconversion dans les métiers du cinéma. Ce genre de formation peut, par exemple, être axé sur : la conception d’un film, le montage des images, la gestion de l’informatique, les techniques de tournage, etc.

Ce type de formations s’effectue sur plusieurs mois. En général, la durée de la formation n’atteint même pas 1 an.

Quelles sont les matières enseignées ?

Dans la filière cinéma, il convient de souligner qu’on retrouve plusieurs spécialités. En fonction de celles-ci, le programme d’enseignement va différer. Quelqu’un qui étudie la production n’aura pas le même programme que celui qui a choisi de se spécialiser en actorat, par exemple. Par contre, durant les premiers mois des cursus, les cours (servant de bases) peuvent être les mêmes.

Le nombre des matières dépendra également de la spécialisation suivie par l’étudiant. Quelques exemples de matières : l’histoire du cinéma, la production de films, l’écriture de story-board, la prise de son, l’analyse filmique, le cinéma d’animation, les cultures cinématographiques, la prise de son.

Recevoir un programme d’enseignement spécifique est important, mais cela ne suffit pas pour développer les qualités nécessaires aux étudiants pour être de bons professionnels. En effet, pour avoir un aperçu concret du milieu professionnel, ceux-ci auront à effectuer des stages de perfectionnement. Ainsi, ils pourront approfondir les connaissances reçues. Des rencontres seront même organisées avec des personnalités du monde cinématographique afin que des échanges constructifs puissent avoir lieu.

Les métiers après une école de cinéma

Aujourd’hui, les études de cinéma permettent de travailler dans diverses structures telles que les chaînes de télévision, les sociétés de production, les agences de casting, les studios d’animation, etc. Pour ceux qui ont choisi l’actorat, ils pourront jouer des rôles dans des films ou des séries. D’autres métiers peuvent être exercés. C’est le cas, par exemple, de la profession de : monteur, assistant-réalisateur, ingénieur du son, directeur de la photographie, scénariste, chef opérateur, documentariste, etc.

4.9 / 5 ( 16 votes )